Le French Cancan : de l’origine au Paradis Latin 


Paris ne serait pas Paris sans ses attractions et ses cabarets. La visite de la capitale est souvent complétée par un repas devant le spectacle du french cancan. Cette danse acrobatique très parisienne, reprise par les plus grands peintres de Montmartre attire toujours autant de spectateurs. De plus, aujourd’hui, tout le monde peut s’initier au cancan en participant à un atelier au Paradis Latin.

L’origine du french cancan


Au 19ème siècle, les couples dansaient le coin-coin que l’on appelait aussi cancan. En duo, la chorégraphie avait la particularité de montrer les frous-frous des femmes, dissimulés sous de longues robes. Mais le cancan se fait vraiment une place grâce à Céleste Mogador, la star du Bal Mabille, qui remet le cancan sur le devant de la scène en embauchant des danseuses acrobates et audacieuses, aux tenues affriolantes pour divertir le tout Paris.


Outre-Manche, le producteur Charles Morton importe la danse qu’il baptise de French Cancan et qui reprend des airs d’Offenbach qui ne sont pas pour déplaire, tout en apportant une image libérée de la petite française de l’époque. Mais revenons en France, où le cancan devient la danse vedette des meilleurs cabarets parisiens : le Moulin Rouge, les Folies Bergères… Les peintres en font un thème de réflexion et La Goulue ou Valentin le Désossé sont les héros picturaux des peintres de Montmartre, notamment Toulouse-Lautrec. Cette danse parisienne a également inspiré Jean Renoir pour son célèbre film éponyme où Jean Gabin et Françoise Arnoul tiennent le haut de l’affiche.

Du cancan au Paradis Latin


Autrefois attraction du tout Paris, les cabarets parisiens sont les lieux incontournables des touristes étrangers. Un circuit à Paname avec visite de la Tour Eiffel, du Sacré-Cœur, de Montmartre et du Louvre se finit souvent le soir autour d’un repas dans un de ces lieux mythiques qui font la réputation de la capitale. A la fois danseuses et acrobates les femmes qui font connaître le cancan au public se parent de costumes colorés et toujours froufroutants pour la joie du public.

[fusion_sharing tagline= » » tagline_color= » » title= » » link= » » description= » » pinterest_image= » » icons_boxed= » » icons_boxed_radius= »4px » color_type= » » box_colors= » » icon_colors= » » tooltip_placement= » » backgroundcolor= » » class= » » id= »sharing-box »][/fusion_sharing]