Journée internationale de la Femme

Mardi 13 mars 2018


Cancaneurs, Cancaneuses,

Bienvenue dans le blog du Paradis Latin !

 

« Être toujours apprêtée, se re-maquiller.

S’entraîner, toujours un peu plus.

Faire attention à moi, tout en évitant le jugement constant extérieur. J’ai pu apprendre au cours de ma vie, au cours de ma carrière de danseuse, que la critique était constamment présente, et inévitable, d’autant plus si vous êtes une femme. J’ai appris à en grandir et à me construire.

La quête de la perfection est mon quotidien. Insaisissable mais inévitable

 

Au cabaret, nous pénétrons dans un autre univers. L’univers de la nuit, du spectacle, de la fête, du burlesque.

Bienvenus dans mon univers.

J’enfile mes chaussures, mon costume, ma coiffe, j’entre dans une autre peau. Ma seconde peau. Comme un prolongement de moi-même. Je deviens alors maîtresse de mon corps et de ma grâce. Le public vient se délecter du champagne tout en admirant mon corps dénudé, mais avant tout, la réalisation d’une performance artistique envoûtante.

J’ai la chance de pouvoir vivre dans cet univers qui me comble au quotidien.

J’ai la chance de pouvoir vivre de ma passion.

Vivre du plaisir prodigué aux gens et du bonheur qu’ils me renvoient.

Ces nuits-là, au moment de monter sur scène, ce moment où la musique commence et que je sens mon cœur s’accélérer, alors, juste à ce moment, plus rien ne compte. Les critiques superflues ne m’atteignent plus. Je suis la femme que j’ai envie d’être. Bien que je me mette à nue devant vous, je souris et je ne me sentirais jamais plus forte qu’à cet instant.

Grâce à ma passion du spectacle, de la danse, du cabaret, de ce monde mystérieux et délicieux, je me tiens devant vous sans artifices, sans froufrous. Je me tiens à nue. Et je ne me suis jamais sentie aussi belle.

Je suis une mère.

Je suis une sœur.

Je suis une passionnée.

Je suis une femme.

Je suis une danseuse cabaret. »

 

Lundi avait lieu notre shooting vidéo à l’occasion de la journée de la Femme. Si vous ne l’avez pas vue, nous vous invitons à y jeter un coup d’œil en suivant ce lien !

Les deux nouvelles danseuses Katrin et Amélie ainsi que les plus anciennes Lucie, Jessica, Alona et Marta ont accepté de jouer le jeu pendant le tournage, et nous ont montré d’autres facettes d’elles-mêmes : joueuses, rieuses, dynamiques, tendres, toutes avec une histoire similaire mais vécue différemment.

Elles ont offert leur visage au message que nous voulions absolument transmettre en cette journée de la Femme : des critiques, des reproches, des jugements de valeur, on en reçoit toutes, de manières différentes. Le chemin qu’elles ont parcouru est la preuve qu’avec de la détermination, une touche de volonté et un soupçon d’acharnement, nous passons outre et atteignons nos objectifs.

Cette journée est à l’origine un combat pour défendre les droits des Femmes. Aujourd’hui, c’est encore plus que cela : le mouvement féminin change, évolue et devient de plus en plus entendu à travers le monde. Comme on le voit notamment en ce moment dans le milieu artistique.

Nous remercions aussi Heroe, artiste compositeur et chanteur indépendant, qui tire son inspiration de ces expériences quotidiennes, fervent défenseurs des droits humains et moraux.

Mademoiselle French Cancan

Pour en savoir plus, nous sommes présents sur Facebook, Instagram & Youtube !

Retrouvez nos prochains articles ici !