Heejin Diamond, le bijou du Paradis Latin

Lundi 07 mai 2018


Cancaneurs, Cancaneuses,

Bienvenu(e)s dans le blog du Paradis Latin !

 

Le Paradis Latin n’est pas seulement un théâtre historique de danse. En effet, grâce à son architecture de cathédrale dessinée par Gustave Eiffel en personne, le Cabaret permet à différents artistes de se produire et de proposer des numéros inédits.

Refaisons un petit retour sur nos acrobates !

 

Vous connaissez sûrement déjà Christopher, l’Oiseau du Paradis Latin, qui nous éblouit avec ses talents de trapéziste.

Ou encore Angelo, le maître des acrobaties spectaculaires sur monocycle.

Mais avez-vous déjà entendu parler de Heejin Diamond ? Non ? Nous allons vite y remédier !

 

Heejin est une acrobate contorsionniste faisant rimer délicatesse et sensualité avec précision. Son numéro « Snow Queen » a été imaginé et mis en scène par Sigrid La Chapelle en 2015, qui s’est directement inspiré de l’artiste : son vécu, son histoire, ses racines, sa personne.

Mais nous allons trop vite ! D’où vient-elle ?

Originaire de Mongolie, notre diamant brut a très vite progressé grâce à sa formation à Ulan Bator, accompagnée par la grande acrobate Mongole Tsetsegmaa Khuujig. Elle s’est ensuite perfectionnée en France au Conservatoire Arthur Honagger du Havre.

Aujourd’hui, Heejin est un diamant parfaitement poli, dévoilant petit à petit ses facettes plus surprenantes les unes que les autres. Entre frissons et admiration, notre cœur ne cesse de frémir en l’admirant réaliser ses prouesses.

Notre précieuse s’est produite en Thaïlande, au Mexique, aujourd’hui elle jongle entre nos voisins allemands et notre belle France.

De nombreuses fois récompensée et félicitée par des jurés, Heejin est devenue une des attractions phares du Paradis Latin, cabaret qui a toujours su mélanger les arts de la danse, et de l’acrobatie.

 

 

Nous sommes présents sur ces réseaux ! N’hésitez pas à nous suivre pour être sûr de ne rien manquer !

                    

Retrouvez tous nos articles ici !