1. Accueil
  2. /
  3. Le cabaret burlesque

Le cabaret burlesque

Des origines du burlesque à Paris aux spectacles neo-burlesque

Remis au goût du jour depuis les années 1990, le cabaret burlesque puise ses racines dans la capitale française où le genre s’est développé il y a plus de 100 ans. Aujourd’hui, certains établissements proposent encore des spectacles de cabaret burlesque à Paris, ou lui rendent hommage.

cabaret burlesque paris

Le cabaret burlesque, définition et origines

Ses origines et inspirations sont difficiles à définir de façon précise, mais on sait que c’est à Paris, à la fin du XIXe siècle, que le cabaret burlesque se développe et connaît ses premières heures de gloire. À cette époque, certains cabarets parisiens présentent des spectacles de comédie légère teintés d’une dimension coquine. Ceux-ci mettent en scène des figures féminines, souvent plus ou moins dénudées, qui se livrent à des performances sensuelles : les chorégraphies de voiles envoûtantes de Loïe Fuller ou encore le fameux French Cancan.

À partir des années 1880, le type de spectacle érotico-comique présenté dans les cabarets parisiens connaît un véritable succès populaire. Il s’exporte alors à l’international, et notamment aux États-Unis sous le nom de « burlesque », où le genre va connaître un second âge d’or dans les années 1940 et 1950. Sur le continent nord-américain, les spectacles burlesques évoluent pour se focaliser sur l’effeuillage (la mise en scène de l’art de se déshabiller) et le mouvement burlesque se popularise à travers la figure glamour et aguichante de la pin-up.

Face à l’apparition de la télévision et de préoccupations conservatrices, le cabaret burlesque disparaît petit à petit dans les années 1970… Jusqu’à sa réapparition dans les années 1990.

Découvrez L’Oiseau Paradis, le spectacle du Paradis Latin qui rend hommage aux prémices du cabaret burlesque à Paris.

Le cabaret burlesque aujourd’hui

On parle aujourd’hui de courant neo-burlesque ou new burlesque allant de pair avec un véritable regain d’intérêt pour l’effeuillage et les performances scéniques « coquines », et l’émergence de figures artistiques qui se réapproprient les codes esthétiques de la pin-up, à l’instar de Dita von Teese.

À la frontière de la danse, de la comédie et de l’érotisme, oscillant entre glamour, second degré et exubérance, les spectacles burlesques peuvent être réalisés dans une atmosphère intimiste et poétique, dans un déploiement élégant et savamment dosé de froufrous et de paillettes ou dans un univers beaucoup plus suggestif et excentrique, confinant au strip-tease.

Une constante toutefois : les artistes de cabaret burlesque sont de véritables performeurs, aux talents variés et complémentaires, à la fois danseurs, comédiens, artistes de cirque, stylistes, chorégraphes. Sensuelle et sexy, la pratique valorise aujourd’hui la diversité des corps et des courbes, l’acceptation de soi et l’« empowerment » des femmes.

spectacle cabaret burlesque paris
spectacle burlesque paradis latin

Le spectacle du Paradis Latin rend hommage aux prémices du cabaret burlesque à Paris

Si vous êtes à la recherche d’une authentique expérience cabaret, rendez-vous au Paradis Latin. Créé par Napoléon en 1803 et reconstruit par Gustave Eiffel en 1889, le lieu possède une histoire riche et occupe une place de choix au sein des cabarets parisiens de renom.

Le dernier spectacle du Paradis Latin, « L’Oiseau Paradis », s’inspire du cabaret burlesque du Paris de la Belle Époque, en le faisant évoluer vers un style moderne. Kamel Ouali, metteur en scène et créateur du spectacle, s’est d’ailleurs associé à la chorégraphe Marie-Laure Philippon pour revisiter le traditionnel French Cancan.

Dans la lignée des spectacles burlesques des cabarets parisiens de la fin du XIXe siècle, « L’Oiseau Paradis » est tour à tour sensuel, poétique, audacieux et comique. Il a de quoi vous émerveiller grâce à son casting international, ses décors spectaculaires et ses plus de 500 costumes réalisés par une grande maison de couture parisienne.